• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Le master en pratiques de l'exposition (CARE) est un programme d'étude se déroulant sur 2 ans.

Il délivre un diplôme de Master en arts plastiques, visuels et de l'espace dans l'orientation Pratiques de l'exposition et de la médiation (120 crédits).

Le programme est composé de plusieurs unités d'enseignement dont l'atelier ''Pratiques de l'exposition'', des modules de recherche spécifiques et des stages professionnels. Séminaires et cours en périphérie viennent contribuer à une pensée de l'espace et de ses qualités et permettent d'envisager un apprentissage des pratiques de l'exposition fondé à la fois sur des approches théoriques, critiques et historiques, et sur des pratiques à l’échelle 1:1. Un mémoire sera réalisé au terme des deux années de master.

L'atelier est un espace d'expérimentation et de recherche. Des temps collectifs hebdomadaires (séminaires, débriefings) permettent une mise en commun et une réflexion collective sur les pratiques de l'exposition.

Les propositions pédagogiques permettent d'une part d'ouvrir un projet personnel, une réflexion singulière pour l'étudiant, et d'autre part de créer des explorations collectives. Des workshops avec des artistes et intervenants invités dans et hors de l'école invitent à une pratique concrète de l'espace.

Des cycles de rencontres – gestes, regards et déjeuners critiques – ainsi que des voyages d'études ponctuent l'atelier. L'équipe de la CENTRALE, au fil de ses actualités, apporte son expertise, et permet aux étudiants de vivre les expositions du transport des œuvres au vernissage et de prendre part aux différents montages et à l'accompagnement des artistes.

Les étudiants sont tenus de suivre une série de conférences internes et externes à l'école.
 

Le master collabore chaque année avec MULTI le master en pratiques éditoriales à travers un module de recherche commun à la croisée des pratiques éditoriales et curatoriales.

Il s'inscrit également dans une dynamique transversale au sein de l'école à travers des workshops inter-cursus et des points de rencontres (conférences, tables rondes, regards professionnels, etc.)

La pratique personnelle des étudiants ainsi que leur engagement envers l'exposition comme médium autonome sont enrichis par les différents cursus de l'ArBA-EsA sur lesquels le parcours de l'étudiant peut être adossé en première année (mineur). Ce bi-parcours peut se poursuivre en deuxième année en fonction du projet spécifique de l'étudiant.

 

En première année (M1), l'étudiant est amené à proposer et construire une série de propositions afin de préciser un projet individuel et d'approfondir un premier stade de la pratique professionnelle. A l'issue de la première année, il aura expérimenté des propositions collectives et développé une recherche personnelle, sous forme de projet-projection et d'expérimentations concrètes à l'échelle 1:1. Cette recherche sera poursuivie et précisée en M2.

La deuxième année (M2) s'ouvre sur le développement du projet personnel de l'étudiant, depuis sa conception jusqu’à sa réalisation. Deux éléments constitueront le projet : d'une part, son écriture ; d'autre part, une proposition extra-muros et à l'échelle 1:1, qui sera développée dans tous ses aspects pratiques et logistiques.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now